La confection d’un Sefer Torah

La confection d’un Sefer Torah

par | Nov 11, 2020 | Divers, Sefer Torah | 0 commentaires

Écrire un sefer Torah implique des techniques spéciales de préparation comme l’exige la loi juive.

Tous les différents paramètres tels que le type d’encre, le parchemin, la forme de l’écriture, l’expertise du sofer stam (scribe) et la relecture et les verification – assurent un produit sophistiqué et complet. Notre atelier, Sofrout.com, met l’accent sur le choix optimal et la réalisation de tous ces paramètres afin d’obtenir le meilleur. La sofrout est avant tout une מלאכת שמיים, un artisanat produisant des oeuvres dotées de sainteté. Cette dernière depend complètement du sofer stam. C’est ainsi que notre atelier insiste sur la satisfaction du scribe en lui proposant de ne produire que le meilleur de ses capacités

Le choix de Sefer Torah exige de consacrer du temps, beaucoup de réflexion et s’accompagne de nombreux détails.

sefer torah

Un certain nombre d’étapes peuvent être vues qui amènent le travail d’écriture de la Torah à sa perfection:

1.Choisir le parchemin adapté

Certains préfèrent un parchemin blanc et clair et d’autres préfèrent un parchemin avec des nuances de gris et de blanc. 

2.Nombre de pages

La répartition actuelle est la suivante: Le rouleau de la Torah compte 245 colonnes, 62 pans de parchemin, chaque pan contient en moyenne 4 colonnes (59 pans de 4 colonnes et trois pans de 3 colonnes).

 

3.Taille / hauteur du parchemin

La hauteur commune acceptée du parchemin sur lequel sont inscrits le texte de la Torah est de 50 cm Un rouleau de la Torah peut également être obtenu à d’autres hauteurs non standard, telles que 48 et 56 cm. Vous pouvez bien sûr commander des commandes spéciales de rouleaux de la Torah jusqu’à une hauteur de 20 cm. 

4.Nombres de Lignes

Chaque colonne contient généralement 42 lignes.

 

5.Temps d’écriture de la Torah

Le temps d’écriture d’un sefer Torah peut durer de six mois à un an ou plus, selon le sofer. Sofrout.com se donne un minimum d’un an pour la confection du sefer Torah afin que le scribe soit dans les conditions idéales et sans pression et ainsi espérer obtenir le meilleur.

 

6.Le cours de l’écriture

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus après avoir choisi le type de parchemin, l’écriture commence.

• Le sofer stam peut débuter l’écriture par la section de Berechit mais il n’y aucune obligation a cela.

• Après avoir terminé l’écriture d’un ou plusieurs pans, les dernières sont remises au מתייג / métayèg. Ce dernier met en place les תגים / couronnes des lettres

 

• Dans l’étape suivante, les pans sont amenées à des relecteurs certifiés (un processus qui se répète à deux reprises). La relecture examine la forme des lettres par rapport à ce qui est requis selon la Halacha. Bien entendu s’il est nécessaire de les rectifier, les pans sont renvoyés au sofer stam. • Une relecture supplémentaire est effectuée à l’aide d’un scan sur un ordinateur. • La fin du processus de rédaction sera un audit de qualité (CQ) pour s’assurer que toutes les étapes du processus et de ses composants ont bien été respectées. 

7.Coudre les différents pans de parchemins du sefer Torah 

Les parchemins sont cousus l’un à l’autre jusqu’à ce que les 62 pans soient reliés entre eux.

 

8.Axes sefer Torah 

Le rouleau de la Torah (séfarade et ashkénaze) contient deux axes, un à droite et un à gauche, appelés «עצי החיים / arbres de la vie». Leur nom est donné à l’image des arbres qui contiennent la Torah qui est appelée “Torah de Vie”. 

Cette couture liant les parchemins au deux axes , appelés “arbre de la vie”, est strictement nécessaire car c’est elle qui rend valide le sefer Torah

 

9.Achèvement de la rédaction & introduction d’un rouleau de la Torah

 

L’écriture des dernières lettres est complétée par des rabbins et des personnalités publiques, puis une cérémonie du rouleau de la Torah a lieu dans la salle de la synagogue dans toute sa splendeur. 

 

10.Seoudat Mitzvah 

Il est d’usage de faire une Se’oudat Mitzvah après l’intronisation du Sefer Torah dans la synagogue en l’honneur de la fin de l’écriture du rouleau de la Torah et de sa mise en place dans la synagogue.

 

 

eget vulputate, diam commodo eleifend Nullam consectetur dictum non dapibus
×